La Tour aux puces vous attend patiemment. 800 ans qu’elle trône majestueusement. Qu’elle était belle en ce temps là, jeune et colorée ! Désormais, quelques imperfections témoignent de son histoire. Les pierres ne sont plus si lisses. La couleur s’est atténuée. Elle s’agite à l’idée de vos voix résonnantes devant sa porte. Entrez, entrez, marmonne-t-elle timidement. Elle se met sur son 31. Elle aime surtout vous surprendre avec le récit de ses légendes : sa princesse fictive dévorée par les puces, les chiens envahissants de Charlemagne. Tout y est. Pour conclure sur une simple erreur de traduction. C’est peut être ça, la clé du succès. Faire d’une faute un symbole. Allez-vous pénétrer en son sein et toucher son cœur ? Ce puits si précieux qui faisait probablement d’elle la tour la mieux gardée de la ville. Désormais musée, elle en cache des trésors ! L'archéologie et l'histoire du pays thionvillois n'auront plus de secrets pour vous. Dernier arrivé en date, un bel Apollon, qui en ferra rougir plus d'une ! Hommes préhistoriques, Celtes, Mérovingiens ils vous attendent et vous embarquent dans leurs quotidiens.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.