Dans son cadre de bois, elle compte les visiteurs passer. C’est la petite benjamine du groupe. Née à la fin du 18ème siècle, le pinceau a immortalisé son trait à tout jamais. Et quel pinceau ! Celui, délicat et émouvant, de la peintre officielle de la reine. La petite Louise Reine repense avec nostalgie à toute son enfance dans ce château. Son salon bleu, son salon rouge. Qu’elle y a couru dans ces escaliers de marbre. Combien de fois s’est-elle cachée derrière ces lourdes draperies ? Mais sa pièce préférée reste la bibliothèque. Ces murs rouge sang, ses milliers de livres parfaitement alignés. Cette cheminée monumentale où trônent les insignes familiaux. Ici elle pouvait rêver et vagabonder librement. Son esprit s’envolait dans ses lectures. Au loin, elle entend le doux son de la harpe qui résonne depuis le salon bleu. Les délicieuses odeurs de la cuisine chatouillent ses narines. Ça s’active là-bas. Elle adorait voir cuire les grosses marmites dans l’énorme conduit de cheminée. Venait ensuite le défilée des serveurs qui installaient délicatement les mets dans la grande salle à manger. On y trouve toute sorte de vaisselle ! Attention à ne rien casser Reinette, ne cessait de répéter sa maman. Le soleil entre dans la grande fenêtre. Le printemps arrive et déjà le buis reprend bel allure. Vous aussi vous pouvez marcher dans les pas de Louise Reine. Le château de la Grange se visite tous les jours à partir du weekend de Paques et jusqu’au 30 septembre.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.